Les étapes de la culture du lin, du semis au lin teillé

Les étapes de la culture du lin, du semis au lin teillé

Semis, floraison, arrachage, rouissage, teillage. Le lin traverse un certain nombre d’étapes afin de se retrouver dans vos produits. Découvrons toutes les étapes de la culture du lin plus en détails.

Le lin, une fibre local

La France est le premier producteur mondial de fibres de lin, plus de 50% de la production mondiale y est produite.

Bien que la France soit le premier producteur de fibres de lin, 90% de cette production part en Asie pour y être transformé et nous revenir soit sous forme de fils, tissus ou produits finis. C’est pourquoi Safilin a décidé de garder toute son activité en Europe afin de pouvoir vous garantir un fil 100% Européen et demain 100% français.

Du semis à la floraison

L’étape du semis s’effectue entre mars et avril. C’est la  première étape de la culture du lin. La météo joue un rôle fondamental dans la poussée des plantes de lin. Il faut une alternance de pluie et de soleil pour permettre à la plante d’atteindre sa taille optimale de 1m. La plante met environ 100 jours pour pousser.

La floraison se passe en Juin. La fleur de lin est éphémère, sa durée de vie ne dépasse pas quelques heures. Quand elle fleurit, la fleur de lin se pare d’un magnifique bleu.

Champ de lin en fleurs

Juillet, le rouissage

Une fois que les plantes de lin ont atteint leur taille maximale, les liniculteurs les arrachent. 

Contrairement à d’autres céréales comme le blé ou le colza, le lin est arraché et non coupé dans le but de préserver au mieux les fibres présentes dans la partie basse de la plante. Les plantes de lin sont arrachées  puis déposées en andain, autrement dit des rangées régulières. 

L’étape du rouissage se déroule de Juillet à Septembre, c’est l’alternance de pluie et de soleil qui permet au lin de rouir. Pour assurer un rouissage homogène, les pailles de lin sont retournées à mi-parcours.  Une fois le rouissage terminé, les andains de lin sont enroulés en ballot de pailles.

Septembre, le teillage 

Le teillage est une suite d’opérations mécaniques qui sont l’égrenage, l’étirage, le broyage et le battage. Les fibres obtenues vont être classées en 2 catégories: la fibre longue et la fibre courte . Le bois de la tige récupéré est valorisé sous forme de paillettes de bois pour les litières, le jardinage etc…

Menu