Nos filatures Polonaises : vitrine du savoir-faire de Safilin dans la transformation du lin Européen

Nos filatures Polonaises : vitrine du savoir-faire de Safilin dans la transformation du lin Européen

Safilin transformation du lin européen

L’origine des usines Polonaises Safilin.

Initialement implantée en France, la filature de lin Safilin a fait le choix de délocaliser son activité de filature en Pologne dans les années 90, pays réputé pour son savoir-faire linier. 

Afin d’assurer la même qualité premium de son fil et pour faire perdurer son savoir-faire, Safilin a envoyé des contremaîtres Français (volontaires) pour accompagner les équipes Polonaises dans l’installation des usines et la prise de poste. 

Depuis des années, les équipes de Safilin en Pologne maîtrisent l’activité de filature et permettent de faire vivre cet art clé dans la production d’un fil de lin européen.

Les étapes effectuées en Pologne dans l’usine 

Safilin achète le lin teillé auprès de Teilleurs. L’entreprise n’achète que les plus belles fibres de  lin Européen: 95% viennent de France, 5% de Belgique et des Pays-Bas. 

 Ensuite, 3 méthodes de filatures peuvent être utilisées :

  • La filature au sec : dans ce procédé, on utilise généralement de la fibre courte issue d’étoupes de peignage ou de teillage. La première étape est le cardage, il permet de démêler et aérer les fibres. Les fibres cardées sont ensuite peignées à l’aide de petites peigneuses et étirées pour former une mèche. Cette mèche composée de fibres courtes permettra de réaliser des fils plus gros et plus rustiques. Ce fil est essentiellement destiné au marché de l’ameublement et de la décoration.  
  • La filature au mouillé : Dans ce procédé, les fibres utilisées sont exclusivement des fibres longues. Elles sont peignées afin de retirer les dernières impuretés et parallélisées pour former des rubans. Ces rubans vont  ensuite être étirés et mélangés entre eux pour obtenir une mèche fine et régulière. Suite à l’obtention de cette mêche, s’ensuivent le blanchiment (si besoin), le filage et le bobinage. La filature au mouillé permet d’avoir des fils plus fins essentiellement destinés au secteur de l’habillement
  • La filature Open-end : les fibres utilisées sont essentiellement des fibres très courtes. Cette méthode est majoritairement utilisée pour faire des mélanges intimes.

Ainsi chaque minute, Safilin file plus de 200km de fil

Le retour aux sources de la filature  

Aujourd’hui, beaucoup d’acteurs et de consommateurs ont le souhait de revenir à un circuit plus court, à des productions plus locales. En effet, plus de 80% de la production de lin Européen est exportée. Afin de relocaliser les productions, il est nécessaire de réindustrialiser la France sur des métiers textiles amont comme la filature . 

Pour satisfaire une demande croissante d’un fil 100% Français, de la fibre au fil.  Safilin a décidé de réouvrir une unité de filature dans son bastion historique, les Hauts de France, plus précisément à Béthune.

Forte de son expertise, l’entreprise peut compter sur ses équipes Polonaises pour, à leur tour, transmettre le savoir-faire aux opérateurs Français. Ce partage d’expérience et de compétences est une aventure humaine qui permet à Safilin de pérenniser ses compétences au service des clients. 

Menu