La préparation et la filature du lin Safilin

Safilin possède un savoir-faire unique dans la réalisation du fil de lin. Après le teillage et le peignage, vient la troisième étape de transformation : la filature du lin. 

La filature de lin Safilin est la seule au monde à utiliser 3 technologies au service de sa filature : la filature au mouillé, la filature au sec, et la filature open-end.

La préparation du lin

Après le peignage, vient l’étape de la préparation. De la même manière qu’un producteur de champagne, Safilin va mélanger pas moins de 24 lots de rubans peignés de différents terroirs et différentes années afin de réaliser un fil de lin d’une qualité et d’une couleur  homogène quelque soit la récolte.

Safilin est la seule filature de lin au monde ayant un stock de fibres teillées correspondant à plus de 10 mois de production. Ceci nous permet de pallier les aléas des récoltes. 

Les rubans de lin peignés vont être mélangés suivant un assemblage complexe. La préparation se fait en 5 étapes, à chaque étape, les rubans sont mélangés et étirés afin d’obtenir une mèche. Ce processus peut durer en général une semaine. A la fin de ces 5 étapes, une légère torsion va être appliquée sur la mèche.

Le lessivage et le blanchiment

A la suite de la préparation. La mèche va être lessivée et peut ensuite être blanchie pour la préparer à la teinture. Ces opérations durent plus ou moins 8h et permettent de retirer le reste de pectine présente sur la fibre lui conférant cette couleur “sable” que nous connaissons. La mèche va ensuite reposer afin d’enlever l’excédent d’eau.

Filature du lin Safilin - lessivage et blanchiment

La filature du lin

La mèche va ensuite alimenter le continu à filer. Elle va continuer à être humidifiée afin d’obtenir la finesse, la solidité et la régularité souhaitée. On va ensuite y appliquer la torsion finale afin de finaliser la transformation et obtenir un fil de lin. Nous utilisons 2 technologies différentes pour la filature: 

  • la filature au sec: les matières utilisées sont des étoupes de peignage (co produit de notre peignage)  ou des étoupes de teillage (co produit du teillage)  que nous allons carder et filer. Les fils obtenus sont plus épais, d’aspect plus “rustique”, ils sont en général utilisé dans le secteur de l’habillement
  • La filature au mouillée: nous utilisons exclusivement des fibres longues peignées. Ceci permettant de réaliser des fils plus fins et plus réguliers. Ces fils sont généralement destinés au secteur de l’habillement, linge de lit, linge de table et voilages.
la réalisation du fil de lin - le filage

Le bobinage, dernière étape de la filature du lin 

Cette dernière étape nous permet de réaliser le contrôle qualité final avant d’envoyer les bobines à nos clients. Nos outils sont équipés des dernières  technologies de détection et d’épuration des défauts avant le conditionnement final. 

Cône de tissage, conditionnement pour teinture, tube carton, sans tube, dévidage intérieur, pelote … notre atelier de bobinage s’adapte à différents types de présentation pour répondre aux besoins de nos clients. Les bobines sont ensuite ensachées (pour la filature au mouillé) afin qu’elle garde leur humidité, mises sur palette et envoyées à nos clients. 

Bobinage filature du lin Safilin

La filature du lin est un exercice complexe demandant des collaborateurs qualifiés et rompus aux gestes très précis que demande ce métier. C’est une transformation entièrement mécanique qui demande un savoir-faire et un suivi constant afin de pouvoir proposer un fil premium qui permettra de réaliser un produit de qualité et durable dans le temps.

Menu